Le Finistère insolite : l’île Wrac’h et ses trésors

Sentier vers l’île Wrac’h

Le Finistère insolite :  l’île Wrac’h et ses trésors 

Imaginer passer par la plage pour aller voir une expo ? Tel fut le programme de notre sortie à l’île Wrac’h aussi surnommée l’île aux artistes !

Située sur la commune de Plouguerneau, l’île Wrac’h est une petite île accessible à pied 3 heures avant et 3 heures après la marée basse depuis la plage de St-Cava ( en Lilia).

Traversée de la plage de St-Cava

Pour y accéder, comptez une quinzaine de minutes d’une jolie balade sur la plage, au cours de laquelle vous prendrez plaisir à observer coquillages, petits crabes, algues et autres trésors de l’estran, ou encore à jouer  et sautiller dans les flaques … et s’il fait chaud, vous revêtirez même les maillots de bain.  Sur notre droite, dans le lointain, nous apercevrons même le célèbre Phare de l’île Vierge.

Dans le lointain, on aperçoit le Phare de l’île Vierge

A votre arrivée sur l’île, un petit sentier vous mènera au phare de l’île Wrac’h… à moins que vous ne préfériez rejoindre la grève pour un brin de baignade !

Vue depuis l’île, côté mer

Le phare de l’île est automatisé et encore en service ; avec le phare de Lanvaon (phare terrestre sur lequel il s’aligne), il marque  l’entrée du chenal de l’Aber Wrac’h avec sa lumière rouge scintillante.

Phare de l’île Wrac’h

Au-delà de cette fonction maritime, le phare accueille en son rez-de chaussée des expositions temporaires d’artistes et des artistes en résidence : un projet qui a vu le jour en 2002 avec la création de l’association IPPA (Iles et Phares du Pays des Abers). L’association s’est donnée pour mission de préserver et d’animer la maison-phare de l’île Wrac’h (expositions, accueil d’artistes en résidence – il y a deux chambres à l’étage pour accueillir les artistes, animations…).

Le jour de notre visite nous avons ainsi eu le plaisir de découvrir l’exposition temporaire Veille, par la plasticienne Anne Da Silva : une jolie découverte ! L’artiste travaille notamment avec des peaux de poisson qu’elle récupère chez un mareyeur plouguernéen et fait sécher, et qu’elle assemble ensuite avec son regard artistique pour en faire des oeuvres originales et poétiques.

L’île Wrac’h

Nous avons également fait le tour du phare et aperçu son potager, qui est entretenu par les membres de l’association IPPA, puis nous sommes descendus par la grande porte derrière le phare pour rejoindre la grève.

Descente vers la cale

Concours de circonstance avec une météo exceptionnelle et un coefficient de marée en notre faveur,  l’eau était juste idyllique. Les enfants ont pu profiter des joies de la baignade devant les parcs à huitres, dans une eau translucide  et à une température plutôt agréable :  « la piscine géante de l’île Wrac’h, » comme l’ont baptisée les enfants !

La grande « piscine »

Notre balade en famille sur l’île et autour de l’île nous a offert multiples surprises et de jolis points de vue.  Et puis les enfants ont adoré l’idée quelque peu insolite d’aller voir une expo en passant par la plage, qui plus est dont les horaires d’ouverture varient en fonction de la marée !

Par Valérie, juillet 2019


Pour connaître les horaires des marées et les animations ou expos estivales, n’hésitez pas à contacter l’office de tourisme du Pays des Abers.

Pour en savoir plus sur l’association IPPA, proposer un projet de résidence d’artiste, connaître la programmation de l’île aux artistes, c’est par ICI

 

Infos pratiques

  • île Wrac'h, 29880 Plouguerneau
  • sites internet
  • icone nom contact

    île accessible 3h avant et 3h après la marée basse.

Commentaires

2 réflexions au sujet de « Le Finistère insolite : l’île Wrac’h et ses trésors »

  1. Merci pour ce bon plan
    À rajouter à la liste de toutes les belles choses à voir en Finistère
    Pourquoi aller au bout du monde alors qu’on a tout sur ce territoire à la pointe de beaucoup de choses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *