Peinture végétale

activite-enfantPeinture végétale

Peindre avec les éléments trouvés dans la nature !

Pour occuper les enfants pendant les vacances sans mettre la main au portefeuille, des activités toutes simples remportent un franc succès. La peinture à partir de fruits et légumes en est une !

C’est le printemps, les jardins commencent à fleurir, les fleurs sauvages fleurissent sur les talus.  Profitez d’une journée ensoleillée pour aller cueillir et ramasser toutes sortes de trésors colorés dans la nature, qui serviront de base pour expérimenter une palette de peintures naturelles ! Et puis rien ne vous empêche de fouiller dans votre garde-manger pour trouver quelques légumes, si vous n’arrivez pas à récolter suffisamment de fleurs !

Plusieurs techniques de peinture végétale ont fait leurs preuves ; certains légumes et fleurs sont plus efficaces pour obtenir des couleurs plus ou moins marquées.

Pensez à mettre un tablier à vos enfants, certaines couleurs partiront difficilement au lavage !

Les méthodes, les couleurs :
Avec l’aide d’un adulte certaines fleurs seront cuites dans un peu d’eau, pour être réduite en purée en vue d’obtenir du jus coloré ; c’est le cas des pétales de géraniums qui donneront des tons rouges-violacés, ou encore des pétales du genêt. Les pelures d’oignon cuites dans l’eau vous donneront un jaune-marron clair.

Vos enfants écraseront le persil au mortier pour en extraire le jus vert.  Le coquelicot écrasé donnera des teintes rouges.  La terre mélangée avec un peu d’eau, donnera notre marron… pour une fois que les enfants auront le droit de jouer avec la terre, ils s’en donneront à coeur joie 😉 !

Vous pouvez également passer un chou rouge à la centrifugeuse.  Si vous n’avez pas de centrifugeuse, mixez le avec un peu d’eau pour le réduire en purée, puis presser la purée obtenue dans un torchon pour extraire le jus.  Cette méthode peut également être utilisée avec une betterave crue râpée ou des carottes râpées.

N’hésitez pas à expérimenter… si certaines fleurs ou certains légumes sont connus pour être efficaces, vous pourriez avoir de jolies surprises avec d’autres fleurs, en fonction de la saison !  Orties, épinards, etc… la liste est infinie.

Faites juste attention à ce que les enfants n’ingèrent pas certains des jus obtenus.  Certains pourraient s’avérer toxiques en fonction des fleurs utilisées.

Peinture, action !
Lorsque vous avez obtenu diverses teintes, pourquoi pas installer une table dans le jardin, et alors, peinture-vegetaleplace à la créativité ! Lorsque les dessins sont terminés, les enfants peuvent même les saupoudrer de sel, de bicarbonate de soude ou y verser quelques gouttes de vinaigre blanc ou de citron. Les peintures se transforment comme par magie, et ça les enfants adorent !

Nuances : peindre avec une plume d’oiseau, une tige de fleur, un petit bâton de bois, une pomme de terre sculptée. Peindre sur divers supports : galets, planche de bois, coquillages…

Pour aller plus loin,  un ouvrage coup de coeur : Peinture végétale avec les enfants, de Héléna Arendt. Editions La Plage

Retrouvez la chronique peinture végétale de Récréatiloups dans l’hebdo Côté Quimper !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *